Book presentation Cris de Lun Xu et Un vol de Yu Jian

 05/26/2010

Le CEFC et la librairie Parenthèses vous invitent à la présentation des livres

Cris de Lu Xun et Un vol de Yu Jian

par leur traducteur, Sebastian Veg

Mardi 15 juin à 18h30
à la librairie Parenthèses, 2/F Duke of Wellington House, 14-24
Wellington street , Central , HK

 

Pour télécharger l’annonce de cet événement en pdf, cliquer ici

 

Lu Xun. Cris, Nouvelle traduction de Sebastian Veg, Aux éditions Rue d’Ulm

Cris rassemble les nouvelles de la période du 4 mai 1919 où s’épanouit le mouvement pour la Nouvelle culture, qui revendique l’usage de la langue vernaculaire et s’en prend au moralisme confucéen. Certaines d’entre elles, comme « Le Journal d’un fou », publiée dans Nouvelle jeunesse en 1918, ou « L’édifiante histoire d’A-Q », sont devenues canoniques. D’autres, comme « Terre natale » ou « L’opéra de village », représentent sur un mode élégiaque la Chine rurale du bas-Yangtse dans laquelle a grandi Lu Xun.

Né en 1881 sous l’Empire, mort en 1936 en plein débat sur le front uni recommandé par le Komintern, Lu Xun est l’écrivain chinois emblématique de sa génération et de la modernité qu’elle appelle de ses voeux. Polémiste virulent glorifié après sa mort comme une icône du pouvoir maoïste, devenu le « Gorki chinois », il est encore aujourd’hui considéré en Chine comme le plus grand écrivain du xxe siècle, tout en demeurant mal connu en France.

 

Yu Jian. Un vol, Traduit par Li Jinjia et Sebastian Veg, Collection Bleu de Chine.

Yu Jian, dans son avion, « boit au banquet des planètes ». Il traverse l’espace et le temps, dialoguant avec l’Himalaya et T. S. Eliot, se remémorant la Révolution et le maoïsme, raillant les touristes chinois des canaux d’Amsterdam, pour enfin atterrir et arriver à Gand, sans jamais, quitter le haut plateau où « les hommes et les dieux vivent en voisins ». Ce long poème narratif qui épouse le déroulement d’un vol, évoque un voyage à la fois réel et symbolique.

Né en 1954, le poète Yu Jian a vu ses études interrompues par la Révolution culturelle et a travaillé comme soudeur dans une usine de la banlieue de Kunming de 1970 à 1980. Dès les années 1980, il se distingue par un style poétique original et se revendique volontiers du Sud et des marges contre l’hégémonie de la culture « centrale » et du mandarin.

 

 

 

Sebastian Veg est chercheur au centre d’études français sur la chine
contemporaine à Hong Kong et rédacteur en chef adjoint de Perspectives chinoises.

Entrée libre et gratuite.
La rencontre sera suivie d’un verre de l’amitié.
RSVP: 2526 9215 ou parentez@netvigator.com

Archives

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

Back to top