Désobéissance civile et démocratie à l’heure de la mondialisation

 

YVES SINTOMER, SOCIOLOGUE, POLITISTE, SPECIALISTE DE LA DEMOCRATIE, MEMBRE DE L'INSTITUT UNIVERSITAIRE DE FRANCE, PARIS, LE 15 MAI 2013.

YVES SINTOMER, SOCIOLOGUE, POLITISTE, SPECIALISTE DE LA DEMOCRATIE, MEMBRE DE L’INSTITUT UNIVERSITAIRE DE FRANCE, PARIS, LE 15 MAI 2013.

Vendredi 21 août 2015, 09h40 – 10h40

Salle de conférence 1, Centre de recherches en humanités et sciences sociales (bâtiment 31 sur la carte ci-jointe), Academia Sinica

Partant du constat de la multiplication des mouvements d’occupation dans le monde ces années récentes, de la place Tahir au Parlement taiwanais, Yves Sintomer interrogera pour nous les liens entre désobéissance civile et démocratie, en étudiant les formes que la désobéissance civile prend dans le contexte de la globalisation du monde. Réfléchissant autant à l’hétérogénéité des pratiques qu’à leurs conceptualisations contradictoires, il s’interrogera notamment sur l’une des dimensions fondamentales de la question, à savoir l’écart entre légalité et légitimité. In fine, sa réflexion nous portera vers la redéfinition des notions de démocraties libérale et radicale, et, ultimement, sur la gouvernance globale en réseaux. A l’heure où l’action violente est (en partie du moins) discréditée, la désobéissance civile est-elle appelée à devenir un répertoire d’action privilégié face aux inégalités sociales, économiques, juridiques et politiques ?

 

Contact : cefc@gate.sinica.edu.tw Tel : 02 2789-0873

http://www.cefc.com.hk/fr/le-centre/taipei/

Room B110, RCHSS (bâtiment 31 sur la carte), Academia Sinica

 

Inscription auprès de CHEN Sih-jie, assistante administrative de l’Antenne à cefc@gate.sinica.edu.tw

0607 中研院 map_EN & CH

 

Retour en haut de la page