Perspectives chinoises 92

Perspectives chinoises 92

Chine - Histoire

Une réévaluation du massacre de Nankin Page 2

Jean-louis Margolin

Pour les Chinois de toutes origines et opinions, Nankin est devenu un drame du même ordre que celui de Hiroshima, ou même d’Auschwitz. En même temps, on voit encore beaucoup de Japonais s’efforcer, sinon de nier complètement les crimes de leur armée, du moins de les minimiser et de leur trouver des excuses.
Pourtant, pour quiconque prend la peine de se pencher sur les nombreuses preuves disponibles, le déroulement, les responsabilités et la taille (y compris le nombre de victimes, qui a donné lieu à tant d’empoignades) ne sont pas excessivement difficiles à établir, avec un bon degré de précision. Aucun autre massacre dans l’histoire asiatique n’a eu autant de témoins prêts à déposer et à écrire ! Mais la centralité même de Nankin dans le récit de la guerre sino-japonaise de 1937-45 a malheureusement favorisé les rideaux de fumée inspirés par l’idéologie, et ce des deux côtés.
L’établissement des faits est le premier devoir de l’historien. Ainsi il n’y eut pas massacre indéterminé à Nankin, mais ciblage différencié des divers groupes de population chinoise, avec à l’issue des résultats très variables en terme de mortalité. Les tueries ne furent pas le résultat d’une politique génocidaire, mais pas davantage des bavures non préméditées. Ecrire l’histoire, c’est aussi expliquer : la stratégie de guerre du Japon de 1937 est un élément essentiel, de même que la dérive du pays vers le fascisme. Enfin on considérera l’émergence de nouvelles approches historiographiques, telles que les analyses en termes de « culture de guerre », de « violences de guerre » : elles pourraient favoriser les percées dans notre connaissance profonde d’une épouvantable tragédie.

Lire cet article

Chine - Économie

Un système d’innovation régional en gestation : le cas du Guangdong Page 14

Eglantine JastrabskyRigas Arvanitis

Cet article examine la croissance industrielle et technologique de la province du Guangdong et du delta de la rivière des Perles. Il s’appuie sur un rapport rédigé par une équipe de chercheurs et de professeurs sous l’autorité du Département de science et de technologie de la province du Guangdong, ainsi que sur des entretiens auprès d’autorités locales et d’entreprises. Il examine la croissance du système de recherche et de technologie du Guangdong, l’investissement des entreprises en recherche et développement (R&D), le rôle particulier des entreprises collectives, les zones de développement technologique, et la politique des « clusters » industriels. Depuis 1999, les autorités provinciales ont tenté de répondre aux transformations de l’espace industriel, en proposant la mise en place d’une série de centres d’innovation situés dans des régions de productions spécialisées. Une première évaluation de cette stratégie de transformation de l’espace industriel en un espace régional d’innovation est proposée.

Cet article est disponible sur le portail Persée

Réformes, ajustements structurels et revenu rural en Chine Page 29

Yang Weiyong

Depuis le lancement des réformes (1978), l’économie rurale de la Chine a connu d’importantes transformations structurelles. Cet article analyse l’évolution de la structure des cultures et du développement des activités non agricoles. Il revient sur la chronologie, les disparités régionales et les conséquences des changements sur le revenu rural.

Cet article est disponible sur le portail Persée

Chine - Relations extérieures

Le programme spatial chinois : compétition ou coopération ? Page 36

Jayan Panthamakkada Acuthan

Cet article analyse le programme spatial chinois et tente d’évaluer ses répercussions tant dans le domaine militaire que civil. Etant donnés la taille de la Chine, son histoire et son statut de membre du conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU), la première mission spatiale chinoise habitée en 2003 constitue un événement important. Une telle prouesse technologique renforce son pouvoir et sa capacité de négociation au niveau international. Cet article explore également le rapport de la Chine aux autres nations spatiales.

Cet article est disponible sur le portail Persée

Les rapports de force en Asie, un défi pour l’Europe ? Page 48

Valérie Niquet

Les relations internationales en Asie, sous les apparences de l’intégration régionale, demeurent régies par les principes du réalisme et des rapports de force. La situation stratégique en Asie se trouve donc dominée par une dynamique des tensions, essentiellement autour du pivot chinois, dont les conséquences sont une tendance au renforcement des capacités militaires et l’imposition de choix difficiles aux acteurs regionaux ou extra-régionaux. Cette absence d’évolution, en dépit des bouleversements qui ont suivi la fin de la guerre froide, constitue un véritable défi pour une Europe qui au contraire tente de se construire selon des principes totalement nouveaux.

Cet article est disponible sur le portail Persée

Lecture critique

Adeline Herrou, La Vie entre soi. Les moines taoïstes aujourd’hui en Chine, Nanterre, Société d’ethnologie, 2005, 520 p. Page 54

David Palmer

Marian Galik, Influence, Translation and Parallels: Selected Studies on the Bible in China Page 57

Sr. Beatrice Leung

Zhang Liang, La Naissance du concept de patrimoine en Chine XIXe-XXe siècles Page 59

Dorothée Rihal

Paul J. A. Clark, Reinventing China: A Generation and Its Films Page 61

Angus W. K. Lam

Denny Roy, Taiwan. A Political History Page 62

Jean-Pierre Cabestan

David P. Fidler, SARS, Governance and the Globalization of Disease Page 63

Alain Guilloux

Archives

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

2003

2002

2001

2000

1999

1998

1997

1996

1995

1994

1993

1992

Retour en haut de la page