Perspectives chinoises 2009/2

Dossier

1989, une rupture dans l’histoire chinoise?

Acheter ce numéro
Perspectives chinoises 2009/2

Chine - Tiananmen

Editorial 2009/2 Page 2

Jean Philippe Béja

Le 4 juin : Mémoire et éthique Page 4

Perry Link

L’impact du massacre du 4 juin sur le mouvement démocratique Page 19

Merle GoldmanJean Philippe Béja

Le mouvement pour la démocratie réprimé dans le sang par l’armée le 4 juin 1989 a été précédé par de nombreux mouvements de critiques animés par des intellectuels. Le massacre a privé les démocrates de leurs protecteurs au sein du Parti, et les a contraints à changer de stratégie. Dans l’incapacité d’organiser des manifestations à grande échelle, les dissidents ont choisi de lancer des pétitions pour réclamer le respect des droits de l’homme et le renversement du verdict sur le 4 juin. Ils ont été rejoints par les Mères de Tiananmen, un groupe qui, au fil des ans, est devenu une composante importante du mouvement pour la démocratie.

Télécharger ce PDF

Les libéraux chinois dans la Chine post-Tiananmen Page 32

Feng Chongyi

Cet article s’intéresse aux intellectuels libéraux chinois durant les deux décennies qui ont suivi les événements du 4 juin 1989. Il analyse l’évolution de leurs idées, mais aussi de leurs attitudes à l’égard de l’État-Parti, de la réforme économique ou encore de la mondialisation. Il rend compte de leurs efforts pour faire entendre leur voix dans le domaine politique ainsi que de leur contribution à la promotion d’un projet de démocratie constitutionnelle en Chine.

Télécharger ce PDF

La politisation de l’appareil policier et judiciaire Page 46

Willy Lam Wo-lap

Le Parti communiste chinois continue d’exercer un contrôle politique sur l’appareil policier et judiciaire en dépit d’une volonté affirmée de s’aligner sur les pratiques internationales. Cet article montre comment, à la suite de la reprise en main de la situation par le pouvoir après le 4 Juin 1989, la direction du PCC a renforcé son emprise sur les tribunaux et parquets afin de pouvoir mieux réprimer les dissidents, séparatistes et autres éléments subversifs. En dépit du slogan martelé par Hu Jintao d’un « gouvernement du pays par la loi », la perspective d’aboutir à un véritable État de droit ou à une indépendance du système judiciaire demeure encore bien illusoire.

Télécharger ce PDF

Le Parti communiste chinois et le 4 Juin, ou comment s’en sortir et comment s’en débarrasser Page 58

Michel Bonnin

Le mouvement démocratique du printemps 1989 et le massacre du 4 juin ont constitué un très grave défi à la légitimité du Parti communiste chinois. Vingt ans après, il apparaît que le Parti a réussi à le surmonter au prix d’un retour aux fondamentaux politiques de l’Etat-Parti léniniste et d’un recours au nationalisme comme légitimité de remplacement. Mais, malgré tous ses efforts pour occulter et déformer l’histoire de la « tourmente » de 1989 (dont témoignent les manuels scolaires et universitaires), il n’a pas réussi à se débarrasser de cette tache historique. La question de la reconnaissance des responsabilités et celle d’une éventuelle « réconciliation » continuent à se poser.

Télécharger ce PDF

L’impact des événements de Tiananmen sur la transition économique chinoise Page 70

Barry Naughton

Le modèle économique et social qui a résulté de la crise politique de juin 1989 est profondément différent de celui qui avait été envisagé avant les événements. La Chine a opéré une transition vers un modèle de développement caractérisé par une forte croissance et des investissements importants. Le consensus, assez largement partagé par les manifestants, en faveur de réformes à la fois économiques et politiques a disparu avec le développement de l’économie et l’amélioration de la situation économique d’une partie de la population. Dans la période post-Tiananmen, une logique économique forte a coïncidé avec une logique politique qui l’était également afin de produire un ensemble de politiques remarquablement constantes.

Télécharger ce PDF

Une ombre pesant sur les démocraties étrangères : L’utilisation politique du pouvoir économique par la Chine dans ses rapports avec l’Occident Page 88

Wu Guoguang

Cet article étudie comment le succès économique chinois en arrive à avoir un impact négatif sur les libertés civiles et la démocratie en Occident et pourquoi l’interdépendance croissante entre l’économie mondiale et la Chine permet à cette dernière d’influencer les positions politiques de grandes démocraties, alors que le contraire n’est pas possible. À partir de cas concrets, il montre comment la diplomatie chinoise joue sur les relations économiques avec certaines grandes démocraties pour les amener à infléchir leur politique notamment à l’égard du dalaï-lama. Il souligne également à quel point les enjeux du marché chinois rendent les multinationales plus vulnérables aux pressions de Pékin tandis que les intérêts financiers internationaux amènent à coopérer avec un appareil répressif afin de limiter les libertés, en Chine ou ailleurs. Il défend enfin l’argument suivant lequel, avec la fin de la guerre froide, la nouvelle économie politique associée à la globalisation explique la montée en puissance d’une forme de diplomatie dictatoriale.

Télécharger ce PDF

Les événements de Tiananmen et le mouvement pour la démocratie à Hong Kong Page 99

Joseph Y. S. Cheng

Tout en refusant de remettre en question de quelque manière que ce soit le monopole du Parti communiste sur le pouvoir, les dirigeants chinois ont relevé avec habileté les nouveaux défis de l’ouverture économique et des réformes durant la période qui a suivi les événements de Tian’anmen. Conforté dans sa conviction que la croissance économique demeure la clé de la stabilité sociale et politique de Hong Kong, le gouvernement chinois continue de privilégier l’idée d’un front uni dans la Région administrative spéciale, sans intention d’introduire une politique authentiquement démocratique.

Télécharger ce PDF

Les nouvelles de Chine

Les pourparlers à six ont facilité la nucléarisation de la Corée du Nord et Réforme des retraites : un fonds de pension qui intègre la notion de travailleur migrant Page 110

Camille BondoisMathieu Duchâtel

Analyse de Mathieu Duchâtel d’après :
• Zhang Liangui, « Ne pas avoir de bottom linea plongé les américains dans l’imbroglio nucléaire nord-coréen », Huanqiu shibao, 3 mars 2009.
Analyse de Camille Bondois d’après :
• Yu Jieyun, « Propositions pour le transfert des fonds de pension », Xuexi Shibao – Study Times, 2 février 2009.
• Chen Shanzhe, « Selon le ministère de la Protection sociale, les fonds de pension au niveau provincial seront mis en place d’ici un an », Nanfang Zhoumo, 3 février 2009.

Télécharger ce PDF

Lecture critique

Le grand renversement Page 114

Jean-François Huchet

Comptes-rendus de lecture

Andrew C. Mertha, China’s Water Warriors: Citizen Action and Policy Change Page 124

Christoph H. Steinhardt

Yongnian Zheng, De Facto Federalism in China: Reforms and Dynamics of Central-Local Relations Page 128

Christian Göbel

Seungho Lee, Water and Development in China. The Political Economy of Shanghai Water Policy Page 130

Perspectives chinoises 2009/2

David Shambaugh et Gudrun Wacker (éd.), American and European Relations with China. Advancing Common Agendas Page 132

Jean-Pierre Cabestan

David M. Lampton, The Three Faces of Chinese Power: Might, Money, and Minds Page 133

Barrett L. McCormick

Susan Greenhalgh, Just One Child: Science and Policy in Deng’s China Page 135

Ellen R. Judd

Jiang Rong, Le Totem du loup (traduit par by Yan Hansheng and Lisa Carducci) Page 137

Noël Dutrait

Carolyn Chen, Getting Saved in America: Taiwanese Immigration and Religious Experience Page 139

Hayet Sellami

Alan M. Wachman, Why Taiwan? Geostrategic Rationales for China’s Territorial Integrity Page 141

Yves-Heng Lim

Louis Augustin-Jean et Florence Padovani (éd.), Hong Kong : Économie, société, culture Page 142

Nicolas Douay

Archives

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

2003

2002

2001

2000

1999

1998

1997

1996

1995

1994

1993

1992

Retour en haut de la page