Perspectives chinoises 2014/4

DOSSIER

La mémoire de l’ère maoïste :

Pratiques créatives et histoire parallèle

Acheter ce numéro
Perspectives chinoises 2014/4

Dossier

Éditorial Page 3

Judith PerninSebastian Veg

La création d’un espace littéraire pour débattre de l’ère maoïste : la fictionnalisation du Grand Bond en avant dans Les Quatre Livres de Yan Lianke Page 7

Sebastian Veg

RÉSUMÉ : Depuis la littérature des cicatrices du début des années 1980, la fiction et l’autobiographie fictionnalisée ont largement contribué à mettre en lumière la violence de masse de la Révolution culturelle. Cependant, ces textes se sont cantonnés à un cadre bien défini, à l’intérieur duquel le système politique n’était pas remis en question en tant que tel. Ces dix dernières années, le champ littéraire chinois s’est en revanche penché plus spécifiquement sur les années 1950, avec des oeuvres telles que Chroniques de Jiabiangou de Yang Xianhui (Tianjin, 2002) et Stèles de Yang Jisheng (Hong Kong, 2008). Cet article s’intéresse aux Quatre Livres de Yan Lianke (Hong Kong, 2010), une fictionnalisation complète sur le mode fantastique de la famine du Grand Bond en avant dans un village situé sur les rives du fleuve Jaune. Si l’on considère la littérature dans le contexte des théories de l’espace public, on peut penser que le livre de Yan vise à élargir de manière décisive le débat sur certains aspects auparavant tabous de l’ère maoïste, objectif qui n’a été que partiellement contrecarré par l’échec de sa publication en Chine continentale. Les Quatre Livres, comme les oeuvres de Yang Jisheng et de Yang Xianhui, représente une tentative visant à remettre en question la légitimité originelle du système politique de la République populaire de Chine et à créer un débat au sein de l’espace public sinophone sur les fondations du régime actuel.
MOTS-CLÉS : Yan Lianke, Grand Bond en avant, famine, mémoire, histoire, espace public, espace littéraire, censure, fiction.

Télécharger ce PDF

Performances, films documentaires et transmission de la mémoire de la famine du Grand Bond en avant dans le Folk Memory Project Page 17

Judith Pernin

RESUMÉ : Les documentaires indépendants abordant des sujets historiques se sont récemment multipliés en Chine. Si ces œuvres cherchent toutes à éclairer d’une lumière nouvelle les expériences personnelles de ceux qui ont connu l’époque maoïste, elles sont toutefois très différentes les unes des autres, tant du point de vue de leur méthode, de leur forme que de leur échelle. Parmi ces tentatives, le Folk Memory Project a pour objectif de produire des enregistrements visuels et textuels de l’expérience historique des populations rurales, en particulier pendant la famine du Grand Bond en avant. Ce projet a été lancé par Wu Wenguang en 2010 à Caochangdi Workstation, un espace consacré à la danse contemporaine et au cinéma documentaire. La section cinéma du Folk Memory Project comporte environ 20 documentaires formant un corpus d’œuvres qui augmente chaque année suite au retour des réalisateurs dans leurs villages d’origine. Ces films se distinguent par leur caractère performatif, une rareté vis-à-vis des autres documentaires chinois consacrés à des thèmes similaires. Nous examinons ici ce corpus de documentaires et le rôle de la performance et de la performativité dans l’enregistrement de la mémoire collective de la Grande famine.
MOTS-CLÉS : performance, mémoire, cinéma documentaire, Famine du Grand Bond en avant, Wu Wenguang.

Télécharger ce PDF

Art apolitique, expérience privée et subjectivité alternative dans la Révolution culturelle Page 29

Aihe Wang

RÉSUMÉ : Contrairement à ce que son nom pourrait laisser présager, la culture de la Révolution culturelle a été très peu discutée, et encore moins l’art apolitique et privé produit de manière clandestine qui a pu exister durant cette période. Cet article explore cet art, en montrant comment il s’est construit comme « une révolte du coeur » contre la destruction impitoyable de la sphère privée par l’État. L’État-Parti de Mao s’est lancé dans une entreprise systématique de division des familles et de formation de sujets socialistes à travers une « révolution jusqu’au tréfonds de l’âme ». Les peintures de maisons et d’intérieurs (brisés), de fleurs et de clair de lune expriment une expérience vécue de cette révolution tout en réinventant en silence un havre privé où le corps et l’âme peuvent se soustraire au contrôle de l’État. En défiant la culture de masse révolutionnaire orthodoxe, cet art apolitique a donné à voir l’expérience privée et créé un monde intérieur donnant naissance à une nouvelle subjectivité moderne, tout en restaurant une forme de communauté et de solidarité humaines contre une lutte des classes et une aliénation implacables.
MOTS-CLÉS : art apolitique et privé, Révolution culturelle, moi moderne, subjectivité, culture underground.

Télécharger ce PDF

Une caméra pour ouvrir les portes de la mémoire : la création documentaire du Folk Memory Project Page 41

Wu Wenguang

Ce texte est une introduction au Folk Memory Project, une initiative pluridisciplinaire visant à produire des archives écrites et visuelles de l’expérience historique des populations rurales, en particulier durant la famine du Grand bond en avant. Rédigé par son fondateur, le réalisateur de documentaires indépendant Wu Wenguang, cet article présente le projet et les travaux des réalisateurs participants, quatre ans après son lancement. Il fournit une description de la méthode de travail et des objectifs de ce projet non-officiel sur la mémoire, traité dans l’article « Performances, films documentaires et transmission de la mémoire de la famine du Grand Bond en avant dans le Folk Memory Project » à la page 17.

Télécharger ce PDF

Articles

Les associations islamiques locales et l’État-Parti : consanguinité et opportunités Page 49

RÉSUMÉ : Afin d’entrer dans le coeur des négociations entre l’État et les communautés musulmanes, et comprendre les variantes locales du champ religieux, cet article se concentre sur le rôle joué par l’Association islamique de Nankin. Ce travail fait rupture à la fois avec les approches par le haut qui se concentrent sur les religions du point de vue de l’État central, mais aussi avec les travaux centrés sur les communautés, détachées du lien à l’État. La mise en lumière des héritages historiques de l’association et des réseaux de personnes qui la traversent nous permet de voir que le lien entre État-Parti et communautés religieuses n’est pas qu’un simple rapport de contrôle et de répression. Il s’agit de négociations complexes, qui rendent possible le développement de l’islam en Chine côtière, sous une forme dépolitisée.
MOTS-CLÉS : islam, gestion religieuse, Nankin, minorités nationales, front-uni, État-Parti.

Télécharger ce PDF

Synthèse de presse du CEFC

Dompter les « tigres étrangers » : la croisade anti-monopole de la Chine contre les entreprises multinationales Page 57

Samson Yuen

Actualités

Le réveil politique de Macao : la contestation du projet de protection du Chef de l’exécutif et des principaux responsables politiques Page 65

Ying-ho Kwong

Comptes-rendus de lecture

Comptes-rendus de lecture (PDF) Page 71

Gordon MathewsEric FlorenceSun Jiawen

Leo F. Goodstadt, Poverty in the Midst of Affluence: How Hong Kong Mismanaged its Prosperity Page 72

Gordon Mathews

Chloé Froissart, La Chine et ses migrants. La conquête d’une citoyenneté Page 74

Eric Florence

Zhu Yong, Fanyuedu: Gemingshiqi de shentishi (Contre-lecture : une histoire du corps en périodes révolutionnaires) Page 76

Sun Jiawen

Archives

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

2003

2002

2001

2000

1999

1998

1997

1996

1995

1994

1993

1992

Retour en haut de la page