Dernier numéro

Perspectives chinoises 2017/4

DOSSIER

Les acteurs locaux de l’économie digitale chinoise

Acheter ce numéro
Perspectives chinoises 2017/4

Dossier

Éditorial – Au-delà du e-commerce : la dimension sociale de l’économie numérique en Chine Page 3

Haiqing Yu

L’essor de la finance sur Internet en Chine et les tyrannies de l’inclusion Page 11

Nicholas Loubere

RÉSUMÉ : L’un des principaux moteurs de l’essor du e-commerce en Chine est l’expansion spectaculaire qu’a connu la finance en ligne dans le pays. Celle-ci a en effet crû et s’est diversifiée à un rythme stupéfiant durant la dernière décennie. L’émergence de la finance sur Internet en Chine a été commentée en des termes essentiellement positifs, comme un facilitateur des activités commerciales. Elle a aussi été reliée à l’objectif développemental plus large qui consiste à promouvoir l’inclusion financière par la fourniture de services financiers à des populations qui en étaient jusqu’ici exclues. Trouvant ses origines dans le mouvement mondial pour la microfinance, le concept d’inclusion financière décrit l’accès accru à des services financiers (et plus particulièrement au crédit) comme un moyen intrinsèquement bénéfique de conférer davantage d’autonomie aux populations pauvres et d’impulser un développement économique depuis la base (bottom-up). Cet article remet en question le récit dominant d’une inclusion financière digitale qui serait positive en Chine. Il s’appuie sur le corpus croissant de la littérature faisant la critique du mouvement mondial pour l’inclusion financière et examine des exemples d’exploitation, de fraude, d’instabilité et d’extraction en lien avec l’extension de la couverture financière digitale en Chine contemporaine. Il démontre ensuite que l’inclusion financière digitale fait partie intégrante du projet gouvernemental de création d’un système de « crédit social », dans le but de construire une « société de la confiance ». De cette façon, l’inclusion financière digitale peut être vue comme un élément clé au sein d’un projet plus large d’extension de la surveillance des citoyens grâce au big data afin de fermer les espaces utilisés par ceux qui cherchent à contester l’ordre socio-économique hégémonique. L’article avance que ces exemples éclairent des processus fondamentaux mais implicites dans l’expansion de l’industrie commerciale financière sur Internet. Ainsi, tandis que l’accroissement de l’inclusion financière digitale en Chine bénéficie à certains groupes, elle sert aussi à reproduire des conditions d’inégalité et d’exploitation.
MOTS-CLÉS : finance sur Internet, finance digitale, inclusion financière, inclusion financière digitale, microfinance, microcrédit, crédit social, Chine.

Télécharger ce PDF

Pratiques de programmation des « paysans du code » en Chine : articulations, technologie et alternatives Page 23

Ping Sun

RÉSUMÉ : En se basant sur le cadre théorique des articulations et des agencements, cet article explore les pratiques de programmation des programmeurs de base en Chine contemporaine. Avec des données obtenues à partir d’un travail de terrain ethnographique mené à Shenzhen, dans la province du Guangdong, il rend compte des pratiques du secteur des technologies de l’information en Chine contemporaine et des interactions entre le gouvernement central, les entreprises d’informatique et les programmeurs. En examinant le rôle de la programmation dans l’ambition chinoise de « société créative » et les pratiques quotidiennes des programmeurs dans le processus d’informatisation de la Chine, cet article cartographie une myriade d’articulations – telles que l’engagement, la communication, le discours et la pratique – qui font et défont l’agencement de la programmation parmi les petits programmeurs. Nous soutenons que la technologie constitue un bienfait mitigé pour les programmeurs chinois. En tant que moyen de survie, la technologie exacerbe la précarité et la marginalisation des petits programmeurs en Chine, tandis que la capacité de la production technologique permet également le renouvellement de la subjectivité et le changement social. Les résultats de cette étude appellent ainsi à une compréhension plus profonde et dialectique de l’interaction entre technologie, travail et empowerment.
MOTS-CLÉS : programmeurs, articulation et agencement, technologie, mouvement des makers, Chine.

L'accès à cet article est réservé aux abonnés à Perspectives chinoises

Register here Ajouter au panier

Rendre la thérapie facile : commerce en ligne et infrastructure du « boom de la psychologie » en Chine Page 33

Hsuan-Ying Huang

RÉSUMÉ : L’essor du commerce en ligne a eu des répercussions importantes en Chine sur un large éventail de domaines commerciaux et professionnels ; la psychothérapie, profession apparue lors du récent « boom de la psychologie » (xinli re 心理热), en fait partie. À partir de matériaux recueillis lors d’entretiens et d’observations participantes et de comptes rendus parus dans divers médias, cet article décrit le développement de Jiandan xinli (简单心理), une plateforme de commerce en ligne basé à Pékin proposant des services de psychothérapie. Il explique également comment et pourquoi cette plateforme a rencontré un important succès. En adoptant la perspective de l’étude anthropologique des infrastructures, il soutient que la plateforme peut être comprise comme un exemple d’« entrepreneuriat infrastructurel », une pratique commerciale ayant pour objectif principal d’assurer la construction de l’infrastructure – en l’occurrence dans le domaine de la psychothérapie.
MOTS-CLÉS : commerce en ligne, infrastructure, O2O, psychothérapie, profession.

L'accès à cet article est réservé aux abonnés à Perspectives chinoises

Register here Ajouter au panier

Articles

Entre résistance et adaptation : la place de la langue ouïghoure dans l’espace sinisé de Ürümchi Page 45

Giulia Cabras

RÉSUMÉ : Les zones urbaines du Xinjiang ont récemment connu d’importants changements dans leurs paysages démographique, urbain, ethnique et linguistique. Ürümchi, capitale de la région autonome ouïghoure du Xinjiang, en est un exemple emblématique. Dans cette ville, en rapide expansion économique et urbaine, les Han constituent environ 72 % de la population, et la langue chinoise est toujours plus présente dans les usages langagiers des Ouïghours. Cette étude examine la place de la langue ouïghoure dans le contexte sinisé de la ville de Ürümchi, son rôle dans la vie quotidienne de la communauté ouïghoure ainsi que ses possibilités d’usage et de revitalisation.
MOTS-CLÉS : Ürümchi, communauté ouïghoure, langue ouïghoure, usages langagiers, politiques linguistiques.

L'accès à cet article est réservé aux abonnés à Perspectives chinoises

Register here Ajouter au panier

Migration d’experts et de savoir-faire : Le cas des professionnels de la restauration française à Shanghai Page 53

Aël ThéryHélène Le Bail

RÉSUMÉ : Cet article s’intéresse à l’exercice de la cuisine française à Shanghai en interrogeant la pérennité d’une niche professionnelle. Croisant les approches en anthropologie des techniques culinaires et en sociologie des migrations de professionnels, il décrit comment les discours et les pratiques des chefs et maîtres d’hôtel de la cuisine française combinent des formes de légitimité ethnoculturelle et technique. Le cas de Shanghai, qui connaît une transformation rapide des modes de consommation, permet de mettre en évidence le basculement en une dizaine d’années dans les hiérarchies entre migrants occidentaux et locaux chinois : les privilèges matériels et symboliques accordés aux premiers tendent à disparaître et la reconnaissance professionnelle se fonde sur la maîtrise des savoir-faire et sur l’éthique de travail.
MOTS-CLÉS : Chine, cuisine française, migration, transmission de savoir-faire, apprentissage.

L'accès à cet article est réservé aux abonnés à Perspectives chinoises

Register here Ajouter au panier

Actualités

Les leaders étudiants du mouvement Occupy incarcérés : réactions publiques et débats quant à l’indépendance judiciaire à Hong Kong Page 63

Ting-Fai Yu

Comptes-rendus de lecture

Yiu-Wai Chu, Hong Kong Cantopop: A Concise History Page 67

Nathanel Amar

Luigi Tomba, The Government Next Door: Neighborhood Politics in Urban China Page 68

Judith Audin

Ji Zhe, Religion, modernité et temporalité. Une sociologie du bouddhisme Chan contemporain Page 70

Sébastien Billioud

Ruoyun Bai, Staging Corruption: Chinese Television and Politics Page 71

Qian Gong

David S. G. Goodman, Class in Contemporary China Page 73

Gilles Guiheux

Retour en haut de la page