Format des articles

Les indications ci-dessous sont destinées à guider les contributeurs dans la rédaction ou traduction d’articles pour la revue Perspectives Chinoises. Merci de bien vouloir les suivre. En cas de doute, il est possible de se reporter au Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale (Paris, Imprimerie nationale, 2002). Dans tous les cas, il est recommandé de relire attentivement l’article avant de le soumettre et de se servir des outils informatiques pour éliminer par exemple les doubles espaces, etc.

Vous pouvez directement vous adresser au secrétaire de rédaction, Joris Boutin.

 

Comment soumettre un article

I. Critères de soumission

1. Perspectives chinoises est une revue scientifique à comité de lecture qui, en accord avec la mission scientifique du CEFC, publie des articles concernant les mutations politiques, économiques, sociales et culturelles du monde chinois contemporain (Chine populaire, Taiwan, Hong Kong, Macao, communautés chinoises d’outre-mer). Les articles de recherche font l’objet d’une évaluation en double aveugle, effectuée par des spécialistes du sujet traité (anonymous peer-reviewing).

2. Les articles devront présenter les résultats d’une recherche originale et n’avoir pas fait l’objet d’une publication antérieure sous quelque forme que ce soit. Les articles recevables seront soumis à une évaluation anonyme externe qui conditionnera leur publication.

3. Les articles de recherche ne dépasseront pas 8 000 mots, notes comprises. Les actualités et les lectures critiques ne devront pas dépasser 4000 mots, notes comprises, et les comptes-rendus environ 1000 mots (en limitant les notes au minimum).

4. Les articles sont publiés à la fois en anglais (dans China Perspectives) et en français (dans Perspectives chinoises). Les auteurs souhaitant relire la traduction en anglais de leur texte sont priés de contacter le secrétaire de rédaction à ce sujet.

5. Copyrights. En acceptant la publication de son article dans China Perspectives et Perspectives chinoises, l’auteur accepte de céder un droit de reproduction exclusif (en français et en anglais) pour l’article accepté dans la revue. Ce droit de reproduction inclut le texte, les images, et toute autre illustration ou annexe. Le droit de reproduction exclusif est cédé tant pour la version papier que la version électronique de la revue.

II. Procédure d’évaluation

1. Tous les articles soumis à la revue font l’objet d’une première lecture interne par les membres du comité de rédaction. Si celle-ci est positive, les articles sont envoyés à deux évaluateurs externes pour une lecture anonyme (peer-review).

2. Les articles qui ne sont pas en conformité avec la feuille de style ci-dessous ne seront pas acceptés pour une lecture interne.

3. Les articles seront soumis par courrier électronique à l’adresse chinaperspectives@cefc.com.hk ou bien via notre formulaire en ligne (www.cefc.com.hk/fr/perspectives-chinoises/publier/formulaire-de-contact), sous forme d’un fichier attaché en format Word (ou RTF/Rich Text Format).

 

Feuille de style

I. Format des articles

1. Le texte de l’article sera rédigé en police Times 12, interligne 1,5, sur des pages de format A4.

2. Le texte sera précédé
– d’un titre en gras de taille 14 ;
– du nom de l’auteur et d’une brève note biographique (2-3 lignes), précisant ses fonctions, son organisme de rattachement, son adresse institutionnelle et son adresse électronique ;
– un résumé de 5 à 10 lignes
– 5 à 10 mots-clés

3. Références bibliographiques : elle sont présentées en Humanities Style (notes de bas de page détaillées ; sans bibliographie en fin d’article). Voir IV pour plus de détails.

4. Les caractères chinois (traditionnels ou simplifiés, selon le type de caractère utilisé dans le document cité) peuvent être insérés dans l’article lorsqu’ils peuvent éclairer le lecteur, par exemple après le mot français sous la forme français (pinyin caractères). Ou bien le pinyin devra figurer dans le corps du texte suivi immédiatement des caractères, par exemple Lu Xun 鲁迅.

5. Autres langues. Concernant la romanisation d’autres langues (telles que le cantonais, le japonais, le russe, etc.), merci de contacter le secrétaire de rédaction à l’adresse chinaperspectives@cefc.com.hk.

II. Titres et sous-titres

1. Le titre de l’article sera aussi court que possible. Il peut être suivi d’un sous-titre explicatif.

2. Il est conseillé d’utiliser plusieurs intertitres – titres de parties – au long de l’article. Les titres de parties ne doivent pas être numérotés. Les intertitres de niveau 1 doivent apparaître en gras, taille 14, en minuscules et alignés à gauche. S’il y a des intertitres de niveau 2, ils doivent apparaître en italiques (maigres), de taille 12.

3. On ne sautera pas de ligne entre les paragraphes sauf avant un intertitre.

4. On n’utilisera jamais de tabulation automatique, de puces, ou d’espaces multiples en début de paragraphe.

III. Notes de bas de page

1. Les notes doivent être des notes de bas de page (et non de fin de document), en police Times 10, interligne simple. Il n’y a pas de saut de ligne dans les notes.

2. Les appels de notes se placent immédiatement après le texte concerné et avant tout signe de ponctuation.

3. Les notes doivent uniquement inclure le pinyin et non les caractères chinois (qui doivent seulement apparaître dans le corps du texte).

IV. Références bibliographiques

1. Les références seront directement insérées dans les notes de bas de page, et ne feront pas l’objet d’une bibliographie. On pourra, si on le souhaite, faire figurer le nom de l’auteur et le titre de la référence dans le texte de l’article, les autres informations se placeront obligatoirement en note.

2. Les références suivront le format suivant (les notes suivent les règles de ponctuation habituelles, avec une majuscule au début et un point à la fin de la note) :

a. Les titres de journaux, revues et ouvrages se composent en italiques.

b. Les titres d’articles de revue, de chapitres d’ouvrages, de poèmes, etc. se composent en romain, et se placent entre guillemets français.

c. Les références aux ouvrages comportent (dans l’ordre) : le nom de l’auteur, suivi, s’il s’agit du coordinateur d’un ouvrage collectif, de la mention (éd.) ou (éds.), le titre, la ville d’édition (sous forme francisée le cas échéant), le nom de l’éditeur, l’année de parution. Toutes ces indications seront séparées par des virgules. Pour les ouvrages qui ont plus de trois auteurs, on indiquera seulement le premier nom, suivi de la mention et al. en italiques.

Ex. : Greg O’Leary (éd.), Adjusting to Capitalism: Chinese Workers and the State, Londres, Routledge, 1998.

d. Les références aux articles de revue comportent (dans l’ordre) : le nom de l’auteur, le titre de l’article entre guillemets français, le titre de la revue en italiques, la tomaison (volume et numéro), l’année, la pagination. Toutes ces indications seront séparées par des virgules.

Ex. : Richard Baum, « “Modernization” and Legal Reform in Post-Mao China: The Rebirth of Socialist Legality », Studies in Comparative Communism, vol. XIX, n° 2, 1986, p. 69-103.

e. Les références aux chapitres d’ouvrages collectifs indiqueront le nom de l’auteur, le titre du chapitre entre guillemets, suivis de l’abréviation in et de la référence à l’ouvrage (cf. ci-dessus point c.).

Ex : Franz Michael, « Law: A Tool of Power », in Yuan-li Wu et al., Human Rights in the People’s Republic of China, Boulder, Westview Press, 1988, p. 33-55.

f. Les références aux articles de presse indiqueront le nom de l’auteur, le titre de l’article entre guillemets, le titre de la publication en italiques, et la date de publication. Toutes ces indications seront séparées par des virgules.

Ex. : Jason Pan, « Over 150 Officials Face Charges after Nov. 29 Elections », Taipei Times, 7 janvier 2015.

g. Les références électroniques indiqueront le nom de l’auteur (s’il y a en a un), le titre du texte entre guillemets, le titre du site Internet en italiques, la date du texte (s’il y en a une), l’URL et de la date de consultation (consulté le … … …). Toutes ces indications seront séparées par des virgules.

Ex. : Gao Yuan, « Blocking VPN is for Internet Safety: Official », China Daily, 27 janvier 2015, http://usa.chinadaily.com.cn/business/2015-01/27/content_19420002.htm (consulté le 27 février 2015).

3. Dans tous les cas, la pagination est indiquée par le numéro de page, précédé de l’abréviation p., séparée du numéro par un espace insécable. On n’utilisera pas l’abréviation pp. Pour les passages de plusieurs pages, on pourra utiliser l’abréviation sq.

Ex : Simon Leys, Essais sur la Chine, Paris, Laffont, 1998, p. 335 sq.

4. On abrégera la référence à un ouvrage déjà cité en indiquant seulement le nom de l’auteur, le titre de l’ouvrage, la mention op. cit. et la pagination ; ou, dans le cas d’un article ou d’un chapitre d’ouvrage, en indiquant le nom de l’auteur, le titre de l’article (ou du chapitre), la mention art. cit. et la pagination. Pour l’ouvrage cité immédiatement auparavant, on utilisera seulement la mention Ibid. suivi de la pagination.

Ex. (ouvrage) : Wang Jinkang, Yisheng (La Vie des fourmis), op. cit., p. 243.

Ex. (article ou chapitre d’ouvrage) : Gary Gereffi, « Commodity Chains and Regional Division of Labor in East Asia », art. cit., p. 100-101.

5. Références à des articles et ouvrages en chinois :

a. Tous les noms d’auteurs et titres (articles, chapitres, ouvrages) seront transcrits en pinyin, dans le même style (romain ou italique) qu’en français. Pour les noms chinois, le nom de famille apparaîtra en premier (sauf usage contraire).

b. L’utilisation de la majuscule est le même qu’en français.

c. Les titres chinois en pinyin (articles, chapitres, ouvrages, revues) seront suivis de la traduction française en romain, entre parenthèses (à l’exclusion des caractères).

Ex. : Wang Yongfei et Zhang Guicheng (éds.), Zhongguo falüxue yanjiu zongshu yu pingjia (Catalogue et évaluation des études portant sur les théories juridiques en Chine), Pékin, Zhongguo zhengfa daxue chubanshe, 1992.

d. Les documents produits par des institutions (sans auteur identifié) seront mentionnés comme suit, le nom de l’institution apparaissant en premier :

Ex. : Zhonghua renmin gongheguo shangwubu (Ministère du Commerce de la République populaire de Chine, MOFCOM), « Shangwubu zhaokai “lingshou pifaye cujin jingji fazhan” zhuanti xinwen fabuhui » (Le MOFCOM a tenu une conférence de presse portant sur les industries de la vente au détail et en gros faisant la promotion du développement économique), 9 juillet 2013, http://english.mofcom.gov.cn/article/newsrelease/press/201307/20130700191424.shtml (consulté le 15 juillet 2015).

V. Transcriptions chinoise et anglaise

1. La transcription en chinois se fera en pinyin, à l’exception des noms propres dont l’usage est établi (Pékin, Canton, Lee Teng-hui, Sun Yat-sen, etc.), et notamment des noms propres taiwanais ou habituellement transcrits à partir d’un dialecte non-mandarin comme le cantonais. Pour une traduction, le pinyin apparaîtra entre parenthèses, en minuscules et en italiques.

2. Les termes étrangers non-usuels (ne figurant pas dans un dictionnaire français courant) apparaîtront en italiques. Les noms d’institutions ou de sociétés étrangers resteront toutefois en caractères normaux.

VI. Guillemets et citations

1. On utilisera les guillemets français, séparés du texte entre guillemets par un espace insécable (espace n’autorisant pas le passage à la ligne suivante : cette fonction existe sur tous les logiciels de traitement de texte courants). Exemple : La notion de « grande Chine » se veut… Les guillemets dans les guillemets seront des guillemets anglais doubles, sans espace. Exemple : XX écrit : « La notion de “grande Chine” est un exemple de… »

2. Les citations de plus d’une phrase apparaîtront sous la forme d’un paragraphe indépendant, en italiques, précédé par la marque des deux points. Les citations ainsi signalées ne nécessitent pas de guillemets.

3. Une citation tronquée sera signalée par l’insertion de points de suspension entre crochets […].

VII. Ponctuation, dates et nombres

1. Les signes de ponctuation suivants doivent être précédés d’un espace insécable : les deux points, le point virgule, les points d’exclamation et d’interrogation.

2. Les dates seront sous la forme : 4 juin 1989. Les années et les décennies doivent apparaître en entier, par exemple : 1979, les années 1980.

3. Les siècles apparaîtront en chiffres romains et en petites capitales (fonction disponible sur traitement de texte Word). Ex : « du XVIIIe au XXe siècle… »

4. À l’exception des pourcentages, les nombres seront écrits en toutes lettres jusqu’à dix puis en chiffres au-delà (un, 11). Pour les « gros chiffres » :

– 1 000 à 999 999 (avec espace entre les milliers et les centaines) ;
– million(s) et milliard(s) seront écrits en toutes lettres.

5. Les pourcentages apparaîtront avec le signe % séparé d’un espace. Ex. : 3,5 %

6. Toutes les mesures doivent être renseignées en utilisant le système métrique.

VIII. Minuscules et majuscules

1. Il n’y a pas de majuscules aux titres : le président, le directeur, le secrétaire-général, etc.

2. Pour les ministres et ministères, la majuscule apparaîtra uniquement pour le portefeuille concerné : Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, le ministère de l’Emploi, etc.

3. Pour les sociétés et institutions, la majuscule se met au premier substantif : la Société nationale des chemins de fer, le Centre d’études français sur la Chine contemporaine, l’Assemblée nationale populaire, etc. De même, on fera référence à la Commission, l’Assemblée, au Parti, etc.

4. Les accents (graves, aigus, circonflexe) doivent également apparaître sur les majuscules.

Ex : À Taiwan, certains groupes mettent en cause l’autorité de l’État…

IX. Tableaux, graphiques et illustrations

1. Les tableaux, graphiques et photos doivent être soumis dans un fichier word séparé (un seul fichier pour toutes les annexes). Ils doivent être numérotés de 1 à n ; chacun comportera un titre et sera suivi de l’indication de la source et de l’année.

2. Dans le texte, on renverra aux tableaux, graphiques et photos comme suit :
… (voir tableau 1) ou (voir graphique 4).
Indépendamment de la référence dans le texte, l’emplacement de chaque tableau ou graphique devra être signalée de façon claire (si possible par un surlignage en couleur).

Ex. : Emplacement tableau 1

3. Les illustrations (photographies, dessins, cartes, etc.) sont les bienvenues à condition d’être libres de droits ainsi qu’en haute définition (au moins 300 dpi). Les photographies doivent être envoyées sous la forme d’un document séparé, au format JPEG ou équivalent (TIF, etc.). Les auteurs doivent fournir un titre et une légende pour chaque document et spécifier l’auteur (ou le détenteur des droits) des illustrations.
Dans certains cas la revue peut faire l’achat des droits de reproduction de certains documents à condition que le coût soit raisonnable. Cela doit faire l’objet d’une discussion avec le comité de rédaction.

4. Captures d’écran de documents audiovisuels. Dans ce cas spécifique, la revue peut inclure des captures d’écran de films afin d’illustrer un articles, selon les termes du Fair Use. Cf. http://c.ymcdn.com/sites/www.cmstudies.org/resource/resmgr/docs/fairusefilmstills.pdf L’auteur de l’article devra spécifier le nom du réalisateur, de la compagnie de production, ainsi que l’année de sortie du film.

5. Cartes. Les auteurs peuvent soumettre leurs propres cartes (si libres de droits). Elles devront être soumises sous la forme de fichiers PDF vectorisés, également dans une résolution d’au moins 300 dpi.

X. Traductions conventionnelles pour les institutions chinoises

Perspectives chinoises adopte les traductions standard suivantes d’institutions et de divisions administratives chinoises:

PCC (Parti communiste chinois)

Conseil des Affaires d’État (Guowuyuan)

ANP : Assemblée nationale populaire

APL : Armée populaire de libération (Renmin jiefang jun)

district (xian)

bourg (zhen)

canton (xiang)

L’on se référera également à la représentation schématique des différents niveaux administratifs en Chine ci-dessous :

Capture d’écran 2016-07-29 à 18.06.56

Retour en haut de la page