CEFC

[CEFC Taipei X Le Pigeonnier] Ju-Ling Lee, “Imaginer l’indigène. La photographie coloniale à Taiwan”

 01/29/2021

 15:00-16:30

“Imaginer l’indigène. La photographie coloniale à Taïwan (1895-1945)”

Ju-Ling Lee (CECMC, EHESS)
Par visioconférence

Modération: Nathanel Amar (CEFC)

Vendredi 29 janvier 2021, 15:00 (UTC+8)

Librairie Le Pigeonnier (No. 9, Lane 97, SongJiang Road, Taipei, Taiwan)

L’ouvrage de Ju-Ling Lee interroge le rôle de la photographie dans la légitimation de l’expansion de l’empire japonais, avec comme sujet d’étude principal les peuples autochtones taïwanais. Après l’annexion de Taïwan par le Japon en 1895, l’image des premiers habitants de l’île matérialise la découverte de la « sauvagerie » par les anthropologues japonais. On vend de l’exotisme aux touristes en tissant un fantasme, celui d’un terrain vierge dans les marges de la civilisation de l’empire japonais. La mise en scène anthropologique du corps dénudé des peuples indigènes taïwanais, reprise par les photographes des générations suivantes pour des tirages de cartes postales à grande échelle, construit l’image d’une île sauvage et intemporelle. Dans la monographie, une variété de matériaux visuels ainsi que d’ouvrages littéraires coloniaux sont utilisés pour comprendre ce que nous voyons et ce que nous ne voyons pas lorsque nous regardons des photographies coloniales, afin de démontrer la complexité des relations coloniales et la diversité regards coloniaux.

Ju-Ling Lee, titulaire d’un doctorat en histoire de l’Université Lyon 2, est chercheuse postdoctorante au Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine (CECMC, UMR 8173). Ses recherches portent sur les politiques coloniales des corps et sur l’usage des médias par l’empire du Japon.

Subscribe